La place du thé dans la culture japonaise

thé dans la culture japonaise

Le thé fait sans aucun doute partie de la culture et de l’histoire japonaise. Depuis de nombreuses décennies, le thé est devenu la boisson phare des Japonais, toutes générations confondues. Pour mieux connaître la place que le thé prend dans la culture nipponne, continuez votre lecture.

Remède naturel et boisson de référence au Japon

Importé de Chine au 9e siècle, le thé est depuis devenu la boisson par excellence au Japon. De par ses nombreux bienfaits, que ce soit sur le plan sanitaire ou la beauté physique, le thé est même surnommé «élixir de jeunesse» au Japon. Également baptisé « boisson des dieux », le thé est utilisé dans le pays du Soleil Levant comme un produit de prévention et de guérison à plus d’une soixantaine de maux.

La boisson de tous les jours pour les Nippons  

Contrairement aux autres cultures qui ne consomment le thé qu’en guise de petit déjeuner ou avant de tomber dans les bras de Morphée, les Japonais eux boivent du thé plusieurs fois par jour et en font la boisson de base au quotidien.

La majorité des restaurants japonais offrent du thé aux clients après le repas puisque ce dernier fait partie intégrante d’un déjeuner ou diner complet. De plus, en signe d’accueil et de bienveillance, les ménages proposent toujours du thé à leur convive. Ils feront en sorte de présenter un thé parfaitement réalisé comme marque d’hospitalité à leurs invités.

À noter que les variétés de thé disponible sur le marché japonais sont tous issues d’une seule et unique plante : la Camellia sinensis. Leurs différences se trouvent simplement sur la façon dont ils sont préparés. Par conséquent, le goût et la qualité varient également selon la méthode de préparations. Toutefois, le thé sencha reste le thé favori du quotidien de la majorité des habitants du Japon à cause de son goût prononcé obtenu grâce à la cuisson à la vapeur des jeunes feuilles qui seront ensuite tordues et séchées.

La journée et la cérémonie du thé Japonais

Le thé occupe une place prépondérante dans le quotidien et la vie des Japonais, à tel point qu’ils lui ont consacré une journée spéciale. Celle-ci est fêtée le 88e jour du Risshun (le 1er ou 2 mai), il s’agit du jour idéal pour commencer la cueillette des feuilles de thé. La célébration ouvre donc officiellement le début de la saison de récolte. En effet, cette journée particulière montre la grande révérence que confère le Japon au thé savoureux et sain.

Il est bon de savoir que c’est uniquement au Japon que l’on peut assister à une véritable cérémonie de thé. Ceci n’a rien à avoir avec la journée du thé. En outre, il s’agit d’un rituel très codifié durant lequel on prépare et sert du thé d’une manière non conventionnelle. De plus, le maitre du thé n’utilise pas n’importe quel ustensile. Puis, le matériau de chaque outil utilisé est minutieusement choisi. Enfin, cette cérémonie se déroule dans une maison du thé devant un petit groupe d’invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *